Investir dans l’immobilier neuf ou dans l’immobilier ancien ? Une question que se posent souvent les investisseurs. Que ce soit l’immobilier neuf ou l’immobilier ancien, investir dans l’immobilier présente de nombreux avantages.

En effet, selon vos objectifs et votre situation patrimoniale, vous aurez tout intérêt à réaliser un investissement immobilier locatif. Vous trouverez un intérêt, que ce soit dans le neuf ou dans l’ancien. Dans quels cas privilégier l’immobilier neuf ? Pourquoi choisir d’investir dans l’immobilier ancien ? Nous allons répondre à ces différentes questions dans la suite de l’article.

immobilier-neuf-investir

Investir dans l’immobilier neuf

Investir dans l’immobilier neuf présente de nombreux avantages. Vous allez pouvoir développer votre patrimoine immobilier tout en réduisant votre impôt sur le revenu. Effectivement, vous retrouverez plusieurs dispositifs de défiscalisations relatifs à l’immobilier neuf. Ils vous donnent accès à une réduction d’impôt particulièrement intéressante. C’est le dispositif Pinel et le dispositif Denormandie.

La loi Pinel

La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation mis en place par l’état français, dans une optique de relance de l’immobilier. Le principe de ce dispositif réside en l’acquisition d’un bien immobilier neuf et de le mettre en location.

En contrepartie, vous allez bénéficier d’une réduction d’impôt. Elle peut aller jusqu’à 21% du montant du bien dans lequel vous allez investir. Pour cela, vous devrez le louer pour une durée minimum de 6 ans. Néanmoins, trois choix s’offrent à vous concernant la location. Vous pouvez le louer pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans. Vous allez par la suite bénéficier d’une réduction d’impôt de 2% de la valeur d’acquisition de votre bien immobilier par année de location.

Ainsi, vous obtiendrez respectivement une réduction d’impôt de 12%, 18% ou 21%. Attention, à partir de la 10ème année de location, cette réduction d’impôt passe de 2% par an à 1% par an. C’est ce qui explique les 21% de réduction d’impôt et non 24%.

Investir via le dispositif Pinel représente donc une réelle opportunité pour les contribuables français fortement imposés. Effectivement, la réduction d’impôt dont vous allez bénéficier via la loi Pinel vous permet d’investir dans l’immobilier moyennant un effort d’épargne beaucoup moins important que si vous réalisiez un investissement immobilier classique. En outre, le montant des loyers encaissés alliés à la réduction fiscale obtenu vont couvrir une bonne partie de l’emprunt généré par l’acquisition.

De plus, le fait d’investir dans l’immobilier neuf donne accès à des frais de notaires réduits, à savoir 2,5% au lieu de 8%. C’est un avantage non négligeable. En effet, dans le contexte actuel, les établissements bancaires ont durci leurs obtentions de crédits. Ils demandent au minimum les frais de notaire en apport. Ainsi, une acquisition dans l’immobilier neuf nécessite un apport moins conséquent grâce aux frais de notaire réduits.

Comme vous l’aurez compris, l’investissement en loi Pinel s’adresse exclusivement aux contribuables français. Ces derniers doivent être suffisamment imposés. Effectivement, si vous ne payez que très peu d’impôts, ce dispositif n’aura aucun intérêt pour vous.

Le dispositif Denormandie

Le dispositif Denormandie est un dispositif de défiscalisation. Il a le même objectif que la loi Pinel : investir dans un bien immobilier tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt. Néanmoins, il existe une différence entre ces deux dispositifs. Le principe du dispositif Denormandie ne réside pas dans l’acquisition d’un bien immobilier neuf mais dans la rénovation d’un bien immobilier aux normes. Pour cela, vous devrez acquérir un bien immobilier et le rénover. Cette rénovation devra respecter plusieurs critères, à savoir :

  • Réaliser des travaux de rénovation pour un montant minimum de 25% du montant de l’acquisition
  • Faire des travaux de rénovation qui améliorent la performance énergétique d’au moins 30%
  • Effectuer au moins 2 types de travaux parmi le changement de la chaudière, l’isolation des combles, le changement de production d’eau chaude, l’isolation des fenêtres
  • Créer une surface habitable supplémentaire comme un balcon, une terrasse ou un garage

En contrepartie, vous allez bénéficier d’une réduction d’impôt de 12%, 18% ou 21%. Vous avez une obligation de location pour une durée, de 6 ans, 9 ans ou 12 ans. Comme pour le dispositif Pinel, cette réduction d’impôt représente 2% du montant du bien par année de location. Elle passe à 1% à partir de la 10ème année. Ce dispositif s’adresse également aux contribuables français qui sont suffisamment imposés. Ce type d’opération nécessite tout de même un budget global moins conséquent qu’un investissement Pinel.

investir-immobilier-ancien

Investir dans l’immobilier ancien

Investir dans l’immobilier ancien, comme pour l’immobilier neuf, vous permet de bénéficier de nombreux avantages. Effectivement, il existe plusieurs dispositifs qui vous permettent d’acquérir un bien immobilier tout en bénéficiant d’avantages fiscaux intéressants.

Le dispositif LMNP

Le dispositif du Loueur Meublé Non Professionnel est particulièrement intéressant pour plusieurs raisons. Effectivement, que ce soit d’un point de vue fiscal ou locatif, ce dispositif vous permet de réaliser un investissement immobilier avec une belle rentabilité. La plupart du temps, il est beaucoup plus avantageux que la location classique.

Le principe du LMNP consiste à acquérir un bien immobilier que vous allez louer meublé. Pour cela, vous devrez respecter une liste de meubles prédéfinis. C’est en suivant cette liste que votre bien immobilier sera considéré comme étant meublé.

Le premier intérêt de la location meublé se situe dans le schéma comptable du loueur meublé. Effectivement, ce dernier prend en compte l’amortissement de votre bien, de vos travaux et de vos meubles. Ainsi, vous allez, dans la majorité des cas, créer ce que l’on appel un déficit BIC. Ce dernier est reportable sur 10 années et vous permet de bénéficier de loyers nets d’impôts.

Egalement, louer son bien immobilier meublé vous permet de choisir plusieurs modes de gestions : la location meublé classique, la colocation meublée ou la location courte durée.

La colocation meublée vise à louer son bien immobilier non pas en entier, mais à la chambre. C’est un mode de gestion particulièrement avantageux. En effet, il vous permet de bénéficier de loyers plus importants du fait de louer votre appartement à la chambre. Cela va, de surcroit, augmenter votre rentabilité locative.

En ce qui concerne la location courte durée, deux options s’offrent à vous : la location saisonnière de type Airbnb ou le bail de mobilité. La première a pour principe de louer son bien immobilier sur des périodes courtes. Louer son logement à la nuit vous permet de générer des loyers beaucoup plus importants. Vous allez donc booster considérablement votre rentabilité locative. Cette typologie de location s’adresse aux touristes mais aussi aux professionnels itinérants, qui viennent dans des grandes métropoles pour de courtes périodes.

Le bail de mobilité est différent de la location saisonnière, puisque vous ne pourrez pas louer votre bien à la nuit. En effet, il faudra le louer au minimum pendant 1 mois et au maximum pendant 9 mois. Il s’adresse également aux professionnels itinérants, qui ont des missions sur plusieurs mois.

Le dispositif LMNP s’adresse à plusieurs types d’investisseurs, à savoir ceux qui souhaitent faire un premier pas dans l’immobilier. Il s’adresse également aux personnes qui souhaitent développer leur patrimoine ou aux expatriés. Comme vous l’aurez compris, ce dispositif vous permet de sélectionner plusieurs modes de gestions. Il permet également de bénéficier de loyers nets d’impôts et donc de bénéficier d’une rentabilité locative très intéressante.

Le Déficit Foncier

Le dispositif du Déficit Foncier à pour principe l’acquisition d’un bien immobilier nécessitant des travaux de rénovation conséquents. L’intérêt du dispositif est basé sur cette enveloppe de travaux. En effet, vous allez pouvoir déduire le montant de ces travaux de vos revenus fonciers. Vous allez ainsi optimiser votre patrimoine immobilier en bénéficiant de revenus fonciers non imposés.

De plus, si l’enveloppe travaux couvre l’ensemble de vos revenus fonciers et qu’il reste un excédent, vous pourrez le déduire de votre revenu global. Cette déduction pourra être faite seulement pendant la durée des travaux et dans la limite de 10 700€. Ainsi, ce dispositif vous donne accès à une double défiscalisation.

Comme vous l’aurez compris, ce dispositif s’adresse aux personnes qui disposent d’ors et déjà d’un patrimoine immobilier imposable. C’est un excellent outil dans une optique d’optimisation de votre patrimoine immobilier.

 

Nous vous avons présenté à travers cet article l’intérêt d’investir dans l’immobilier neuf ou ancien. Que ce soit dans l’immobilier neuf ou ancien, investir dans l’immobilier présente un réel intérêt.

Pour plus de renseignements sur un investissement immobilier neuf ou ancien, n’hésitez pas à nous contacter. Acti-Immo Gestion de Patrimoine est un cabinet indépendant qui vous accompagne dans toutes les étapes de votre projet en vous proposant des solutions patrimoniales sur-mesure.