Investir dans l’immobilier neuf peut s’avérer être relativement intéressant. En effet, les dispositifs de défiscalisation relatifs à l’immobilier neuf vous permettent de réaliser une économie d’impôts particulièrement avantageuse. Quels sont ces dispositifs et quels sont leurs conditions ? Deux questions auxquelles nous allons répondre dans la suite de l’article.

 

Investir dans l’immobilier neuf pour réduire ses impôts

Réaliser un investissement locatif dans l’immobilier neuf vous donne la possibilité de réduire vos impôts tout en développant votre patrimoine immobilier. C’est un avantage de taille qui vous permet d’investir dans l’immobilier moyennant un effort d’épargne beaucoup moins important grâce à l’impact de la réduction fiscale. Pour cela, deux dispositifs ont été mis en place par l’état français : le dispositif Pinel et le dispositif Denormandie.

immobilier-neuf-investir

1. Le dispositif Pinel

Le dispositif Pinel a pour objectif la réduction de votre impôt sur le revenu. Son principe est le suivant : vous allez acquérir un bien immobilier neuf ou en VEFA au sein d’une ville éligible au dispositif. En outre, la loi Pinel a pour vocation la création de nouveaux logements locatifs pour palier à la trop forte demande locative dans une ville à forte tension. Ce dispositif n’est éligible que dans certaines zones de la France.

Par la suite, vous avez pour obligation de louer votre bien immobilier pour une période minimal de 6 ans. Néanmoins, plusieurs choix s’offre à vous : une location sur 6 ans, 9 ans ou 12 ans. De fait, vous obtiendrez une réduction d’impôts de 2% du montant du bien dans lequel vous allez investir par année de location.

Vous pourrez donc obtenir une réduction d’impôts de 12%, 18% ou 21%. Le dernier nombre s’explique par le fait qu’à partir de la 10ème année de location, la réduction d’impôts passe de 2%/an à 1%/an.

Egalement, l’investissement Pinel est limité à deux biens immobiliers et dans la limite de 300 000 €. De plus, vous devrez respecter les plafonds de revenus du locataire. Aussi, vous devrez respecter les plafonds de loyers, dont le calcul est basé sur la zone géographique dans laquelle se trouve votre bien immobilier.

Ainsi, le dispositif Pinel vous permet d’investir dans l’immobilier neuf tout en réduisant vos impôts. Cela vous donne accès à l’investissement immobilier tout en diminuant considérablement votre effort d’épargne.

 

2. Le dispositif Denormandie

Le dispositif Denormandie fonctionne sous le même principe que le dispositif Pinel. Le fonctionnement de la réduction d’impôts est identique. En effet, vous pourrez obtenir une réduction d’impôt de 12%, 18% ou 21%.

Ensuite, vous avez exactement les mêmes obligations de location, c’est à dire pour une durée de 6,9 ou 12 ans. Néanmoins, son objectif final est différent. Effectivement, le dispositif Denormandie a pour objectif la remise aux normes des bâtiments anciens.

Ainsi, pour que votre rénovation soit éligible au dispositif Denormandie, les travaux doivent représenter au minimum 25% du prix d’acquisition du logement.

Éligible dans 222 villes en France, le dispositif Denormandie, comme vous avez pu le constater, est un excellent moyen de développer son patrimoine immobilier tout en réduisant ses impôts. Il s’applique au sein des villes de taille moyenne (villes qui ne sont pas éligibles au dispositif Pinel).

Vous devrez également respecter les plafonds de revenus du locataire ainsi que les plafonds de loyers définis dans chacune des villes éligibles.

Nous vous avons présenté à travers cet article les deux dispositif fiscal relatif à l’investissement immobilier neuf. Ces deux dispositifs représentent une réelle opportunité pour les contribuables qui payent une somme d’impôt assez conséquente, en leur permettant, par la réduction fiscale, d’investir dans l’immobilier en limitant son effort d’épargne. Pour plus de renseignements sur un investissement dans l’immobilier neuf, n’hésitez pas à nous contacter. Acti-Immo Gestion de patrimoine vous accompagne dans toutes les étapes de votre projet immobilier.